Le peuple Burundais a commémoré, le lundi 21 octobre 2019,  le 26ème anniversaire de l’assassinat de celui qui a été proclamé héros de la démocratie, Son Excellence Melchior NDANDAYE, premier président démocratiquement élu.

A Bujumbura  la capitale économique, les cérémonies ont été rehaussées par la présence du Président de la République accompagné de la Première Dame et des autres hauts dignitaires qui avaient répondu présents à ces festivités. On peut citer, entre autres,  le Président de l’Assemblée Nationale, celui du Senat, les ministres et les honorables députés et Sénateurs, les hauts gradés de la police et de l’armée, les représentants des missions diplomatiques et consulaires accrédités à Bujumbura ainsi qu’une foule immense venue des quatre coins de la ville de Bujumbura.

La commémoration a débuté par une messe de requiem célébrée à la cathédrale Regina-Mundi. Dans son homélie, l’Archevêque de Bujumbura Monseigneur Gervais BANSHIMIYUBUSA a insisté sur la futilité des possessions terrestres. Se basant sur un passage de la bible Monseigneur Gervais  a montré à la foule présente comment l’homme devrait œuvrer pour sa vie d’après et ne pas mettre en avant les choses de la terre. Les œuvres que nous accomplissons ici-bas déterminent notre future auprès du Seigneur, a-t-il souligné.

Après la messe les cérémonies se sont poursuivies au mausolée où est enterré le feu Président NDANDAYE et ses compagnons de lutte qui ont péri dans la nuit du 20 au 21 avant que la foule qui était venu nombreuse n’écoute le discours qu’il a prononcé le soir de sa victoire comme Président de la République.